Fils d’été

2 septembre 2019 Agnès Penderie

J’ai déjà raconté comment j’avais crocheté très simplement une jolie veste ajourée pour l’été (ici, lire jusqu’aux commentaires), mais j’ai ajouté à cette garde robe* pour la belle saison un pull et un gilet sans prendre le temps d’en parler. C’est donc 2 tutos crochets au lieu d’une recette de cuisine pour ce lundi!

LE PULL MARIN

Tout a commencé avec un fil en coton recyclé vendu par Drops Design® d’un bleu… (Il se fait plus depuis…) J’ai tout de suite su que j’allais faire un petit pull marin avec, dans un point style filet, mais il m’a fallu plusieurs tentatives pour trouver 1) LE point qui rend bien et 2) la façon optimale de le crocheter pour qu’il corresponde à mes dimensions. Parce que si c’est bien pensé de faire un échantillon avant de démarrer, ça ne prend pas en compte le poids de l’ouvrage, très léger quand on ne crochète que 10 ou 20cm, beaucoup moins quand le pull est fini… et s’allonge..! Il s’est donc avéré plus pratique de commencer au niveau du col et crocheter en rond rectangle en direction de la taille (« top-down »), ce qui m’a valu quelques prises de tête pour comprendre comment placer mes augmentations avec le point que j’avais choisi, que voici:

Sur une chaînette de base (ou des mailles serrées sans chaînette de base) multiple de 4 +2 mailles, commencer par 1ml pour tourner puis répéter 1 ms, 3 ml jusqu’au bout du rang, qui se termine par 1 ms. Tous les rangs sont identiques, il faut juste faire attention à l’alternance des couleurs pour un effet rayé.

En version top-down, ça donne:
Commencer par une chaînette de base fermée par 1 mc (ou des mailles serrées sans chaînette de base fermées par 1mc) multiple de 4 mailles, assez grande pour passer la tête, et qui permette de diviser le nombre de motifs (1ms, 3ml) par 2. Ça m’a donné 96 mailles = 48cm environ [crochet n°5, sachant que je crochète serré], correspondant à 24 motifs, qui seront ensuite répartis comme suit: 5 motifs pour 1/2 dos, 2 motifs pour un bras, 10 motifs pour le devant, 2 motif pour l’autre bras, et 5 motifs pour l’autre 1/2 dos.
À chaque tour je commençais par 1ml pour tourner, puis 1 ms dans chaque ms et 3ml au dessus de chaque arceau de 3ml SAUF dans les coins, à savoir les mailles-séparations (entre les bras et le dos et les bras et le devant), où j’augmentais:
– (1ms, 1ml, 1ms) dans chaque ms de coin au 1er tour,
– (1ms, (1ms, 1ml, 1ms), 1ms) au 2e,
– (1ms, 1ml, (1ms, 1ml, 1ms), 1ml, 1ms) au 3e,
– etc, en fait je fais systématiquement (1ms, 1ml, 1ms) dans chaque coin, et je remplace les ms ajoutées par des ml selon le motif au fur et à mesure de l’avancement.
En diagramme ça donne:

Chaque tour étant fermé par 1mc, et en changeant de couleur (3 rangs bleu pour 1 rang blanc) en pensant à faire monter le fil de la couleur que l’on ne crochète pas à chaque nouveau tour.
Et ce jusqu’à atteindre les bonnes dimensions de largeur de poitrine (22 motifs = 44cm environ) ET tour de bras (14 motifs = 28cm environ). Là, j’ai crocheté, toujours en rond, uniquement les motifs de devant et derrière jusqu’à atteindre la longeur désirée (essayer).
Enfin j’ai raccordé mon fil sous un bras pour crocheter les mailles sautées correspondant aux manches, toujours en rond, jusqu’à la longueur de désirée, et fait de même de l’autre côté.

La petite finition qui change tout: les pseudo-côtes.
Il s’agit de crocheter sur une chaînette de 2-3cm de large des rangs de ms piquées dans le brin arrière de la maille jusqu’à atteindre la circonférence du bas du pull, et d’attacher la bande obtenue à la taille à l’aide de mc. Idem au niveau des poignets.
Pour le col, j’ai juste rajouté un rang de mc, pour qu’il ne se détende pas trop.

*garde robe que je m’applique à ne pas encombrer, c’est pourquoi ce pull remplace celui marron en bambou, joli mais trop lourd, que j’ai donné au Relais.

LE GILET-KIMONO

Chouette, mon brouillon est lisible, je vais me contenter de le commenter.

Tout d’abord les nombres sont les mesures en cm. Crochet n°4,5. Ensuite j’ai commencé mon ouvrage le long du bord droit, en montant 251 brides sans chaînette de base (mais c’est possible de faire avec chaînette). J’ai crocheté un rang d’une répétition de (1B, 1ml) en alternance avec un rang de brides pendant 31 rangs. Ensuite je n’ai crocheté que la moitié des mailles (125) pendant 15 rangs, de quoi laisser une ouverture sur le devant du gilet. Au bout du 15e rang, j’ai crocheté 126ml (+ 2 pour tourner) pour servir de base à la 1ère moitié de mon rang de brides, pour faire le symétrique des 31 rangs du côté droit à gauche.

Pour les finitions j’ai choisi de coudre (en mc) les côtés en laissant un trou pour les bras, mais c’est facultatif; si on laisse tel quel ça donne un effet poncho que l’on peut accessoiriser avec une ceinture.
J’ai aussi ajouté un rang de ms le long de la bordure inférieure et de toute l’encolure.

J’ai oublié de mentionner le fil, récupéré des manches de cette veste, trop lourde (argument récurrent, mais c’était mes 1ers ouvrages, j’utilisais rarement un crochet inférieur à 6, quitte à doubler le fil…), et dont je réutiliserai le rond en couleurs pour faire un plaid.

crochetloisirsvêtements


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/