Fruits des bois

6 septembre 2018 Agnès CuisineSorties

Jusqu’à ce printemps mes parents habitaient la région parisienne, proches d’une forêt, et chaque année en fin d’été ils allaient à la cueillette des mûres pour en faire des confitures.

Cette idée de ne pas devoir acheter de la nourriture d’origine parfois lointaine en magasin mais d’aller la chercher gratuitement à côté de chez soi me plaît depuis longtemps mais je ne connais pas assez les plantes sauvages pour me lancer… Rien que récolter des orties quand on avait un jardin s’est avéré plus technique que prévu… Peut être d’ici 1 an ou 2 le Titi sera assez grand pour qu’on s’inscrive à un stage de cueillette sauvage histoire de palier à cette lacune.

En attendant cette année c’est en montagne qu’on a pu cueillir des framboises surtout, ainsi que quelques mûres et myrtilles. Les enfants s’en sont donnés à coeur joie!


Je ne suis pas une pro des confitures, aussi je reporte les propos de mon grand, qui a participé.
Ils ont lavé les fruits, puis pesé qu’il y en avait environ 600g, donc ils ont ajouté 400g* de sucre**, et porté le tout à ébullition dans une casserole. Ils ont laissé cuire une vingtaine de minutes sans regarder l’heure avant de mettre en pot. Les pots doivent être bien propres, et on les retourne ! avec des maniques et en étant sûr de l’étanchéité des pots!  à peine remplis pour que la préparation ébouillante le couvercle. On évite ainsi le développement de moisissures.

La texture est un peu compacte mais j’ai quand même dû me dépêcher de la prendre en photo car elle descend vite!

*La proportion traditionnelle est même poids de sucre que de fruits, mais on peut la diminuer jusqu’à moitié moins en prenant soin de conserver la confiture au frigo.

**Plusieurs choix sont possibles en ce qui concerne le sucre:
– d’un point de vue diététique, le sucre de canne non raffiné est préférable, mais comme 1) il perd de ses vertus nutritionnelles à la cuisson et 2) il n’est pas produit sous nos latitudes j’ai tendance à lui préférer d’autres alternatives;
– un peu moins bien que le sucre complet niveau diététique, mais moins pire que le sucre blanc, le fructose présente l’avantage d’être produit à partir de betterave donc dans la région ou pas loin – attention à diminuer la quantité par contre -;
– et bien sûr le sucre de betterave, cultivé et produit en France, peut être même dans les champs picards, est la meilleure option écologique… Pour l’aspect nutritionnel eh bien la confiture est une confiserie de toute façon, à consommer avec modération!

étéloisirsrecette


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/