Se tailler une veste

9 mars 2016 Agnès Penderie

Ce mois-ci, j’ai 1 an de crochet! L’occasion de reparler de l’ouvrage avec lequel tout à commencé, ainsi que des 2 petits frères qui ont suivis…

Gilet 1: le rectangle troué

Le modèle pour débutant(e) par excellence, inspiré par la Crochet Wrap Vest de Joyce : monter une chaînette d’environ 65cm, puis crocheter des rangs selon le point désiré pendant 30cm. Au rang suivant, crocheter le 1/3 des mailles, remplacer le 1/3 suivant par des ml, et crocheter le 1/3 restant, pour former le trou pour le 1er bras. Reprendre des rangs normaux pendant 40cm (ou mesure de la largeur du dos au niveau des aisselles) avant de faire le 2e trou de la même façon. Terminer le travail en crochetant encore des rangs pendant 20cm.

GiletRectangle

Ma version a connu de nombreux remaniements.
Tout d’abord je voulais utiliser un fil de coton (rouge grenade) qui prenait la poussière depuis une vingtaine d’année dans mon armoire. Fil assez fin, que j’ai travaillé avec un crochet n°4 pour commencer. C’était un bon entraînement mais je voyais bien que je n’en verrai jamais le bout, j’ai donc opté pour un 2e fil, en laine (marron noisette), pour pouvoir crocheter en 6 et aller plus vite.
Le problème suivant a été le point choisi: des « côtes » (mailles serrées piquées dans la maille arrière). Je trouvais que ça faisait bien chandail, que ça tenait chaud, et donc que c’était parfait pour mon projet… sauf que comme leur nom l’indique, les mailles serrées, c’est serré! En plus j’ai tendance à crocheter serré, donc le résultat manquait de « mou », il rebiquait. J’ai alors défait mon travail pour la 2e fois, afin de choisir un point qui me fait penser à de la toile de jute (ce terme n’est pas très valorisant j’en conviens mais je ne sais pas comment il s’appelle en vrai): 2ml en début de rang, puis (1 demi-B, 1ml/sauter 1m) à recommencer autant de fois qu’on a de mailles, en terminant par une demi-B.
La suite de cette aventure est prévisible, je me suis vite aperçue que j’allais manquer de fil, celui qui ne se fait plus, et il a donc fallu que je trouve un fil de la même couleur et grosseur, ce qui est loin d’être évident! Enfin j’ai réussi (un fil de soie à 10€ la pelote!), en plus le fait de mélanger avec une autre couleur permet de gommer la légère différence de ton.
Dernier dénouement, et ça on ne m’y reprendra plus car ce n’est pas la 1ère fois que ça m’arrive: n’ayant pas fait d’échantillon, l’ouvrage c’est resserré par rapport aux dimensions de départ. J’ai donc continué le 2e pan de devant jusqu’à ce qu’il ait la même taille que le 1er et rajouté une bordure de demi-B pour essayer de compenser le manque de longueur mais c’est toujours un peu court…

Soyez sympas, épargnez-moi le "ah, ça tombe bien, il me manquait quelque chose pour sortir les poubelles"...

Soyez sympas, épargnez-moi le « ça tombe bien, je me disais encore hier soir qu’il me manquait quelque chose pour descendre les poubelles »…

 

Gilet 2: façon tour de cou

Alors là on part encore avec une idée des plus simples, mais qui s’est compliquée…
J’avais vu sur ce site un exemple de pull-écharpe, càd une écharpe ronde que l’on enfile autour de la taille, on fait une volte façon cache-coeur sur le devant, et le reste de tissu entoure les épaules.
Comme conseillé dans l’article, il faut mesurer la hauteur du dos (perso environ 50cm) et diviser par 2. Je suis donc partie sur une chaînette d’environ 25cm, ai choisi le point en V ((1B, 1ml, 1B) dans la même maille, sauter 2m, et recommencer), et monté des rangs pendant… je sais pas 5 ou 6 pelotes je crois, ça fait largement plus d’1m, peut être 2, mais je n’ai pas mesuré, l’essentiel étant d’essayer sur soi au fur et à mesure. Une fois la taille atteinte pour s’enrouler dedans correctement, on raccorde par une couture le « bas » du travail avec le « haut » (sans oublier la volte).

GiletTourDeCou

On peut s’arrêter là (ou décider qu’au final porté en tour de cou c’est tout aussi bien) mais on peut trouver que les épaules on tendance à remonter vers le cou et rajouter une couture dans le dos… S’apercevoir qu’on a mal visé pour cacher le 1er raccord sur le pan intérieur du cache-coeur et rajouter des boutons pour cacher!

GiletTourDeCou3

J’adore la laine: SuperTweed de Fonty®, même si à crocheter elle est pas la plus évidente (grosseur irrégulière, dédoublement): douce, et d’une belle couleur.

Gilet 3: façon châle

GiletFaçonChâleCoupe

1 inch (pouce) = 2,5cm, to sew = coudre

J’ai trouvé cette technique sur le site de Lion Brand®. L’idée de base est simple: un grand rectangle comme un châle avec un peu plus de laine dans le bas du dos (même si au « découpage » ça donne un grand carré et 2 petits rectangles). Selon mes habitudes j’ai fait quelques modifications, volontaires ou pas…
Tout d’abord je suis restée sur un point de coquille ajouré mais selon le schéma (2B, 1ml, 2B) dans la même maille, on saute 4m et on recommence. Plus classique.
Ensuite, pressée de voir mon projet avancer je n’ai pas fait d’échantillon, comme souvent. Sauf que j’aurai quand même dû m’attarder sur cette photo car j’aurais noté un détail de taille: la coupe est ajustée. Et donc, crochetant trop serré, les 62,5cm de ma chaînette de base se sont transformés en 55cm… Je me suis retrouvée avec un gilet trop court (pour la largeur par contre pas de problème).
Ce qui m’a amené à faire un rajout de 7,5cm sur tout le tour en bas pour arriver au 62,5 préconisés, agrémenté d’un rang de brides destiné à cacher la couture qui du coup se trouve au niveau de la taille. Beaucoup de couture et 2 boutons plus tard je suis plutôt satisfaite du résultat.

GiletChâleToujours le Tweed de Fonty, en vert foncé cette fois.

crochetloisirsvêtements


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/