Le Père Noël peut mieux faire

7 janvier 2013 Agnès BasesCuisineLudothèqueSalle de bains

Tout d’abord BONNE ANNÉE 2013 à toutes et à tous!

Cette année le Père Noël n’a pas fait tous ses cadeaux lui-même (moins de temps libre…), je ne vais donc pas me jeter des fleurs, mais voici ce que contenaient les petits sacs au pied du sapin (j’ai repris le modèle de l’année dernière, mais avec du papier cadeau car à moins d’un catalogue de jouets grand format le résultat n’est pas très esthétique).

– des petits chocolats (pas photogéniques du tout donc pas d’illustration…):
C’est en fait tout simple à faire soi-même, il suffit de trouver du chocolat à fondre! C’était la 1ère fois que je mettais une casserole de carrés de chocolats au bain-marie et que j’ai obtenu quelque chose de liquide sans aucun grumeau (sans vouloir faire de pub c’était du Dardenne®)! Après il faut des petits moules, genre moule à glaçons en silicone ça marche très bien. J’ai aussi récupéré des petits moules à savon en plastique pour faire de la friture, plus fine. Dans les moules à glaçons, j’ai mis soit une noisette soit quelques raisins secs pendant que le chocolat était encore liquide et c’est tout. J’ai attendu que ça refroidisse et démoulé sans trop de casse (le silicone est définitivement le meilleur choix) mais après disons 24h les chocolats ont  commencé à montrer des marbrures, la couleur n’était pas homogène. Tant pis pour la présentation, j’en ai goûtés ils sont bons…

– une crème inspirée d’un croisement du cold cream et du baume des Pyrénées, je m’explique:
J’ai repris la formule du cold cream mais remplacé la cire d’abeille par de la cire d’olive Olivem 900 (émulsifiant obtenu à partir d’huile d’olive et de sucre dont la dénomination INCI est Sorbitan olivate), pour une texture moins filmogène et moins grasse, et la teinture de benjoin par de la teinture de baume du Pérou, pour ses propriétés cicatrisantes, et aussi rajouté un conservateur (benzoate de sodium, produit chimique mais autorisé par les labels Cosmébio et BDIH, mais je n’avais plus de propolis, mon idée de départ).
Quand à l’appellation « des Pyrénées », c’est une référence au baume des Pyrénées, pommade à base de baume du Pérou (résine sécrétée par l’arbre Myroxylon balsamum) vendue en pharmacie pour aider à la cicatrisation des gerçures (attention toutefois aux risques d’allergie).

– des décorations de sapin en pâte à sel, et ça n’a pas été le plus facile!
Pour la pâte, pas de souci, mon fils de 3 ans a adoré mélanger 2 verres de sel fin, 4 verres de farine, et 1 verre d’eau, puis l’étaler au rouleau et y découper des formes à l’emporte-pièce (étape facultative si on est adroit un couteau suffit). Je me suis chargée de percer un trou avec une paille dans chaque pièce.
Par contre la cuisson c’est coton! La 1ère fournée a gonflé et craquelé, donc fini à la poubelle. Et la 2e a cuit… peut être 6h, je sais pas j’ai arrêté de compter! Apparemment pour éviter que la pâte ne gonfle il faut mettre le four tout doux, genre 100°C mais du coup faut s’armer de patience.
Après j’ai rajouté quelques motifs à la gouache en fonction de mes envies. Et enfin j’ai mis une attache à l’aide de bolduc mais c’est en fait un peu rigide, un bout de laine aurait été préférable.

Voilà, après j’ai complété avec du thé bio pour les grands, des jouets éco-conçus pour les petits (jeu de patience où il faut faire rouler des billes dans les emplacements prévus à cet effet sans déloger les billes déjà en place – Goki®, tube pour faire des bulles de savon – Pustefix®, jeu de cartes Défi Nature – Bioviva®, …) mais il y a eu aussi, un peu, du plastique made in China et fonctionnant à pile…

 

cosmétique maisondécorationdessert

2 Responses to “Le Père Noël peut mieux faire”

  • Gabie dit :

    C’est un bel ensemble ! Ils ont du être contents !

  • grenouille dit :

    Pour les chocolats, je crois qu’il y a une température idéale pour qu’ils gardent une bonne tête et soient luisants… C’est chez Vegebon que j’avais vu ça, elle donne une technique facile sans avoir besoin de thermomètre… Mais je n’ai pas encore testé, d’autant qu’en ce moment je cuisine toujours peu, je suis beaucoup moins courageuse que toi!

    J’adore les déco en pâte à sel ! Perso je mets à durcir le radiateur, et si au bout de 48h c’est toujours humide, c’est seulement là que je mets au four. On y gagne pas mal en cuisson.

    Au fait, super bonne année 2013 ! 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/