Mon beau sapin

23 décembre 2012 Agnès Bases

Depuis qu’on est à Amiens je n’avais pas fait d’arbre de Noël. À Bordeaux on rentrait le citronnier et on le décorait de guirlandes mais il est resté à Bordeaux (où il se porte bien mieux depuis que je ne m’en occupe plus…).
Mais cette année Jojo réclamait un sapin. J’ai regardé un peu sur internet et me suis donc lancée dans la confection d’un sapin en carton.

Tout d’abord j’ai récupéré deux grands cartons au boulot.
Ensuite sur la plus grande face j’ai dessiné un sapin à grands renforts de mesures (largeur divisée par 2, et hauteur par 3; faire 3 triangles avec le même sommet et une base grande en bas, moyenne au milieu, et petite en haut), mais pour les forts en dessin on peut y aller à main levée.
Après j’ai sorti le cutter et baladé une planche à découper sous mon carton pour découper les contours et également une fente au milieu:
– haute de 2/3 à partir de la base dans ma 1ère découpe;
– haute de 2/3 à partir du sommet dans ma 2e découpe;
– et haute de 1/3 à partir du sommet et 1/3 à partir de la base dans ma 3e découpe, ces 2 dernières fentes étant un peu plus larges que les 1ères.

Là le plus dur était fait: j’ai envoyé mon homme en quête d’une grande quantité de peinture verte le moins toxique possible (trouvé à Leroy Merlin au rayon des échantillons de peinture pour les murs, avec l’écolabel européen), et j’ai recouvert mon loustic d’un sac poubelle retourné avec un trou pour la tête et 2 trous pour les bras, et lui ai fourni peinture et pinceau en ayant pris soin de glisser un grand carton entre les formes à peindre et le parquet…

Et voilà le résultat après séchage, montage, et décoration (pas fait maison les boules et guirlandes, mais rien que j’ai acheté, c’est tout des cadeaux des Noëls précédents)!

décoration

2 Responses to “Mon beau sapin”

  • grenouille dit :

    Très réussi, ton sapin ! Au moins toi, tu as eu le courage de le faire maison et de franchir l’étape de la peinture verte ! 😀 Moi j’avais promis, et puis j’hésite encore….
    Pour les décos ça s’accumule très vite au fil des années, et c’est tellement facile et rigolo à faire quand on a un peu de temps devant soi… Le sapin était l’étape la plus difficile !

  • Agnès dit :

    Merci.
    C’est pas si compliqué. Bon la découpe avec un loustic dans les pattes c’est pas forcément facile mais la peinture ça lui a plu, j’ai même pu constater des progrès entre la 1ère face (mouchetée plus que peinte) et les suivantes (quasiment entièrement vertes)!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/