Le coup de la panne

6 février 2012 Agnès Salle de bains

Il y a de cela un flacon de mousse à raser (utilisation très ponctuelle…), mon homme m’a sorti un grand classique:
« – J’ai plus de mousse à raser!
– Non mais tu rigoles, j’ai fait les courses cette semaine, t’aurais pu me le dire!
– C’est pas grave, je vais en acheter pendant ma pause ce midi, à Intersection, je suis pas loin.
– Parce que tu crois qu’ils en auront une à la composition respectueuse de ta peau et de l’environnement? Tu préfères pas que je t’en prépare une, juste une fois, pour essayer?
– Bon, d’accord… »

La victoire ne fut pas trop difficile à obtenir, à mon grand étonnement, car déjà pour le motiver à acheter BIO en cosmétique faut se lever tôt (il a tendance à partir avec l’à priori que ça sera moins efficace quand ce n’est pas l’odeur qui plaît pas à monsieur), mais alors le fait maison,  c’est carrément rare!

Et en plus c’est vraiment tout simple: j’ai récupéré (lavé, passé à l’alcool… la routine anti-microbes habituelle quoi) le flacon mousseur de son ancienne mousse à raser (Florame®, que je cite car c’est la seule marque qui passe son test), ingrédient principal en fait.
Après il suffit de la remplir avec moitié de savon d’Alep liquide, moitié d’eau minérale ou hydrolat, ajouter un conservateur et éventuellement des huiles essentielles, et voilà, c’est prêt!

Bilan?
(moi, aujourd’hui): « – Je vais à Biocoop® demain, t’as besoin de quelque chose de particulier?
– Oui, de la mousse à raser, j’en ai presque plus de la tienne.
– Ah bon, et tu veux pas que je t’en refasses, elle était pas bien?
– Si si, un peu forte en huiles essentielles [j’avais mis 1% d’un mélange cyprès et eucalyptus] mais sinon ça va.
– [les compliments étant rares dans le domaine de sa part] Yes! »

cosmétique maisonsoins pour hommes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/