Le feuilleton de la semaine, J6

22 octobre 2011 Agnès BibliothèqueCuisine

Aujourd’hui on se repose. En effet, je fais cuire des pois cassés, et là pas grand chose à faire comparé à hier.

D’une façon générale, pour préparer des légumineuses, il faut suivre ces conseils, donnés par Emmanuelle Aubert dans Les 9 Grains d’Or dans la cuisine:
– les faire tremper,
– les faire cuire à feu très doux pendant très longtemps,
– ajouter dans la marmite matière grasse, sarriette (ou herbes de provence), et un morceau d’algue kombu (que je remplace par du bicarbonate de sodium quand je n’en ai plus)
– saler en fin de cuisson,
– les manger en petite quantité, associées à une céréale.

Je cuisine régulièrement et en grandes quantités pour servir à plusieurs repas dans la semaine:
– haricots rouges: en purée on les mange à toutes les sauces, en chili (la viande peut très bien se remplacer par du seitan), ou en salade avec tomates, oignons, et piments;
– lentilles: en soupe, ou en dhal préparé avec du riz et des carottes ou panais;
pois cassés: en soupe ou purée (impossible de le savoir à l’avance d’ailleurs…), pourquoi pas avec des navets ou des feuilles de salade (ce que je fais quand elle commence à flétrir) pour changer un peu;
– pois chiches: en hoummous (j’adooore), en couscous classique ou version express pois chiches/semoule/carottes, ou encore en salade.
Notez que je n’achète plus de lentilles corail ou azukis depuis que je fais attention à la provenance de ce que j’achète (Asie du Sud-Est dans les 2 cas).

platrecette

2 Responses to “Le feuilleton de la semaine, J6”

  • grenouille dit :

    Hou pas bien : j’achète toujours des lentilles corail de temps à autre, parce que c’est vraiment rapide à cuire quand on avait pas la tête à faire tremper avant.
    Mais pour les autres je suis aussi très vigilante sur la provenance : c’est stupide, on peut cultiver plein de super légumineuses en France (voir « la ferme de Chassagne », dont j’ai du mal à trouver les produits à Paris) et beaucoup de ces légumineuses sont d’importation…

    Personnellement, je les mange de plus en plus en tartinades végétariennes (une purée compacte où je mets épices, huile vierge, purée d’amande, ail, algues, miso etc), et sinon ma vieille astuce est d’en mettre toujours un peu dans la soupe, soit entières soit sous forme de flocons : comme ça on en mange pratiquement tous les jours sans réfléchir, dans une forme facile à cuire.

  • Agnès dit :

    Je trouve l’idée des flocons très pratique mais il n’y en a pas « origine matière première: France » là où je fais mes courses…
    Sinon c’est clair en tartinade c’est délicieux, quand on prépare une grande quantité d’une légumineuse ça permet de varier la présentation des restes!


Répondre à grenouille Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/