Rien ne se perd

23 mai 2011 Agnès Salle de bains

Ce week-end, j’ai donc fait ma démonstration de fabrication de cosmétiques. Et j’ai beau savoir que c’est important de pouvoir donner une idée aux gens de ce que je propose comme activité, les laisser toucher, sentir, … Ça me fait mal au coeur de penser que tout ça va finir à la poubelle.
Mais n’allons pas trop vite en besogne: le baume pour cheveux se conserve très bien donc il resservira pour d’autres animations, et pour le masque au rassoul, qui lui doit s’utiliser de suite, j’ai trouvé comment le recycler…

Tout a commencé il y a quelques jours, alors que je faisais un essai à blanc: je vérifie toujours que la formule est correcte et quelles sont les impressions à l’application, au rinçage, … Et là mon impression fut: « Oh mais la baignoire brille! Ça fait pourtant un bail que je l’ai pas frottée… »
Bon en fait c’est pas la découverte du siècle, c’est un peu le même principe que la pierre à récurer (moi je suis une habituée de la crème à récurer –Ecover®– mais c’est la même chose avec plus d’eau). C’est juste que si on veut nettoyer autre chose que le fond de la baignoire ben y’a pas de secret, faut de l’huile de coude en plus!

Bref, tout ça pour dire que j’ai astiqué ma baignoire avec de la pâte de rassoul et que ça marche nickel!

Bon, et pour ceux qui ne vont pas s’amuser à préparer un gommage pour leur baignoire, voici la recette de la pierre d’argile:

  • 2 cs d’argile ou de carbonate de calcium (blanc de Meudon)
  • 1 cs de savon noir
  • 1 cc de glycérine
  • 10 gttes d’HE (citron, pin, lavande, …)
  • eau si besoin

Il suffit de mélanger tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène, de conditionner dans un pot, et de laisser sécher environ 24h.

produits ménagers

One response to “Rien ne se perd”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/