Allô maman bobo

7 décembre 2010 Agnès Armoire à pharmacie

Ça fait maintenant plus d’un mois que le loustic marche et même s’il n’est pas douillet il n’est pas inutile d’avoir toujours de l’arnica à portée de main…
Et comme les pommades vendues en pharmacie n’ont pas toujours une composition qui passe mon test, et que la forme macérât huileux n’est pas des plus pratiques à utiliser, j’ai préparé un petit baume tout simple.
J’en ai profité pour faire moi-même mon macérât: il suffit de se procurer des fleurs d’Arnica montana et de l’huile* (olive ou tournesol oléique par exemple).
* Si l’huile choisie est sensible à l’oxydation, l’ajout d’un peu de vitamine E (environ 3 gouttes pour 100 ml) prolongera sa conservation.

Pour les plantes, on peut s’approvisionner:
– à Amiens à la Pharmacie St Leu Notre Dame (rue St Leu),
– à Bordeaux chez le Tisanier d’Oc (rue Bouffard),
– sur internet: le choix est vaste, comme pour tout achat sur la toile il faut bien s’assurer du sérieux de l’entreprise avant de passer commande. L’Herboristerie du père Blaize (une pharmacie de Marseille) est célèbre et propose une grande variété de plantes médicinales.

J’ai donc tassé 20g de fleurs d’arnica dans un pot propre, recouvert avec 220ml d’huile, et fermé le bocal. Après 2-3 semaines de macération en agitant de temps en temps, j’ai filtré l’extrait lipidique à l’aide d’un filtre à café.
Pour réaliser le baume, j’ai mis 1 cs de beurre de karité à fondre au bain-marie, et mélangé avec 1 cs de mon macérât.
À appliquer sur toutes les parties de la tête qui auraient touché le sol (ou autre surface hostile) avant les mains…

Selon le même principe, j’ai préparé un baume au Calendula en faisant macérer des fleurs de souci dans de l’huile de pépins de raisin, puis en mélangeant le filtrat à parties égales avec du beurre de karité fondu.
Ça c’est parce que mon loulou a souvent la peau sèche et un peu irritée.

Les différentes étapes de la fabrication du baume à l'Arnica

Préparation du baume au Calendula

anti-inflammatoirecicatrisantremède naturel

3 Responses to “Allô maman bobo”

  • Moumi dit :

    Quand j’étais petite dès que je tombais j’avais le droit au contre coup de l’abbé pedrigeaon (vendu en pharmacie) et ça marche vraiment !
    Aucune bosse ou bobo.
    Je l’utilise toujours aujourd’hui pour moi 🙂

  • Bricolente dit :

    Hé, c’est super, ton truc ! Il y a un bail, je m’étais cassée la figure dans l’escalier et j’avais acheté un tube d’arnica. Le tube énorme et en plastique est toujours dans ma pharmacie, j’ai des scrupules à le fiche en l’air alors qu’il est encore très rempli.
    Je vais noter ta façon de faire parce que ça pourrait être très utile à ma fille qui est équipée d’une poupette de 3 ans. Ça consomme, ces petites bêtes là.

  • Agnès dit :

    article mis à jour le 04/04/12


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/