Pour trouver il faut arrêter de chercher!

22 octobre 2010 Agnès Armoire à pharmacieCuisineSalle de bains

Voilà des annés maintenant que je me traîne une gratouille d’enfer du cuir chevelu, et après avoir essayé de nombreux traitements (naturels mais aussi chimiques, j’avoue) inefficaces, j’avais abandonné l’idée d’en venir à bout.
Le fait de n’utiliser que des produits bio ET doux (et oui, certains shampooings labellisés Cosmebio contiennent du Sodium Lauryl Sulfate, tensioactif irritant!) présente l’avantage de ne pas agresser le cuir chevelu et diminue nettement les pellicules, mais pour ce qui est des démengeaisons, la seule solution vraiment efficace c’est la douche froide (et en pleine nuit, vraiment, c’est rude!)…

Et puis m’est venue l’envie de tester un rinçage au lait d’avoine, comme on peut en lire des exemples sur Baume au coeur ou Le Grimoire.
C’était de la simple curiosité et ma première impression a été mitigée: ouais, les cheveux sont tout doux, mais je trouve qu’en séchant l’effet s’estompe, et ça donne un peu de volume mais j’en ai pas plus besoin que ça donc bon, je ne recommencerai pas…
Seulement au fil des jours, je me suis dit: quand même, quel exploit, je ne me suis toujours pas gratté la tête. Et là j’ai tout de suite fait le rapprochement (il existe une marque de cosmétiques vendus en pharmacie qui propose des soins pour les peaux atopiques à l’extrait d’avoine): l’avoine est émolliente, elle apaise les peaux sensibles et irritées, j’aurais dû y penser!

Du coup je note la recette que j’ai suivie et je la referai à chaque shampooing: j’ai laissé tremper une vingtaine de minutes 4 cs rases de flocons d’avoine dans 1L d’eau chaude non bouillante, passé à travers un chinois, et rajouté 4 cs de vinaigre de cidre.

Et pour éviter tout gaspillage, j’ai cuisiné les flocons d’avoine détrempés en les ajoutant à la préparation suivante:
1 cc rase d’agar-agar + 3 cs rases de farine de châtaignes + 1 cs rase de poudre de caroube (j’avais promis que j’en reparlerai…) délayés dans 1/2L de lait de riz.
J’ai ajouté 5 cc de miel et porté le tout à ébullition avant de verser dans des petits pots que j’ai laissés refroidir pour les mettre au frigo.

Le résultat ressemble à un riz au lait en moins étouffant (je suis pas très riz au lait) au goût légèrement caramélisé apporté par la caroube.
Mon loulou en raffole!

antiprurigineuxcosmétique maisondessertrecetteremède naturelsoins des cheveuxvégétalien

6 Responses to “Pour trouver il faut arrêter de chercher!”

  • Ika dit :

    Bien, je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à avoir ce genre d’idées… Lier la nature au soin du corps m’intéresse énormément, avec des essais fructueux et d’autres affreux…. exemple, mélange de jaune d’œuf et d’huile d’olive en masque à cheveux : c’est une sainte horreur au lever le lendemain matin… rincer ne suffit pas, ne pas lésiner sur le shampoing…. L’eau étant plus froide en cette période, elle est plus calcaire et il est vrai que mon cuir chevelu gagnerait à connaitre ta mixture à l’avoine…. tu pousses jusqu’à cuisiner les flocons, j’adore….

  • Agnès dit :

    Pour les masques capillaires, le site Isabelle au naturel (cf liens) donne pleins de conseils. Il est vrai que moi aussi j’en avais déjà fait des mixtures bien poisseuses avant, mais j’ai essayé un mélange huile + beurre de karité + miel + jaune d’oeuf (dont je reparlerai dans un article quand j’aurai le temps) grâce à ses conseils et j’ai été ravie!

  • melodye dit :

    moi, mon shampooing, je l’ai trouvé chez logona…a l’ortie… c’est lui qui a arreté quelques demangeaisons du cuir chevelu!

  • Bricolente dit :

    Naoooooooon ? Juste des flocons d’avoine, du vinaigre de cidre et de l’eau ?? Tu me tentes beaucoup. Je vois que tu montres un flacon, est-ce à dire qu’on peut en préparer d’avance ?
    Quant à l’exploitation des flocons d’avoine, tu m’éclates. je n’ai pas de poudre de caroube mais ça me tente bien.

  • Agnès dit :

    Non, je prépare la bouteille au dernier moment: comme le mélange contient beaucoup d’eau il y a risque de développement bactérien. Après pourquoi pas essayer de rajouter un conservateur mais pour 1L faut en mettre pas mal, ça va revenir + cher…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/