Rien n'est jamais acquis…

4 juillet 2010 Agnès Cuisine

Avec les fortes chaleurs de ces derniers jours, on a eu la désagréable surprise de trouver des moisissures dans la cartouche filtrante de la carafe.
J’avais entendu parler du problème de la (non) qualité bactériologique de l’eau des carafes filtrantes (Que Choisir® d’avril 2010), mais ne faisant plus confiance à ce mensuel depuis qu’ils ont accusé certains pharmaciens d’être des voleurs (et encouragé les clients à toujours rechercher les produits les moins chers, attitude en partie responsable du mal-être de la planète…), je n’y avais pas prêté attention. De plus c’est l’eau du robinet, impropre à la consommation dans de nombreuses régions, dont la qualité a été remise en cause dans un documentaire de France 3, Du poison dans l’eau du robinet, diffusé le 17 mai 2010.
Nous avons pourtant respecté les avertissements du fabricant, à savoir recharger les cartouches toutes les 4 semaines au plus tard, nettoyer soigneusement cartouche et pichet à chaque rechargement, et ne pas laisser stagner l’eau dans la carafe. Pour ce qui est de la placer si possible dans la porte du réfrigérateur, c’est vite vu: c’est pas possible (pourtant le frigo est grand).

Retour à la case départ

C’est pas tant pour nous autres, adultes dans la force de l’âge, que je m’inquiète, mais plus pour mon loulou, qui a beau ne pas consommer d’eau en bouteille pour la préparation de biberons (ah, le tétou, y’a pas mieux!), il en a besoin quand même un peu pour faire glisser la purée ou tout simplement parce qu’il fait chaud et qu’il a soif.
On s’est donc longuement concerté, et le verdict est tombé: eau minérale pour le loustic (et desfois aussi pour nous car avant qu’il finisse les 1,5L d’une bouteille, l’eau sera devenue un véritable bouillon de culture…).

Peu fière de notre rétrogradation écologique, mon homme a tenté de me déculpabiliser:

  1. Leurs billes de charbon, elles sont faites à partir de noix de coco, tu crois pas que ça vaudrait le coup de comparer l’indice carbone des cartouches filtrantes par rapport aux bouteilles d’eau, qu’elles viennent de Volvic ou d’Évian, ça reste en France;
  2. On va générer plus de déchets, certes, mais on les trie, et le plastique c’est recyclé.

Mouais, tu marques un point avec l’argument n°1…

Ami lecteur, tes commentaires seront les bienvenus pour enrichir ce débat…

eau

3 Responses to “Rien n'est jamais acquis…”

  • Agnès dit :

    Petit détail: j’ai appris que la marque Cristaline est le meilleur choix quand on s’inquiète de la provenance de l’eau en bouteille, car elle provient de sources de proximité.

  • grenouille dit :

    Super article, même si te voilà penaude (décidément, j’adore ton blog…)
    Pour ma part je bois toujours l’eau de Paris puisqu’il paraît que c’est une des meilleures, mais je pense que si ce n’étais pas le cas, nous investirions dans un osmoseur… Tu trouvera plein de débats et de discussions sur les osmoseurs un peu partout, si j’ai bien compris il y en a vraiment des qualités différentes et ça demande de bien se renseigner, mais ça devrait en valoir la peine… et ça vous évitera de traîner, porter, stocker et jeter des packs et des packs d’eau ! 😉

  • Agnès dit :

    Merci beaucoup pour cette info, je vais me renseigner…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/