En pratique

18 février 2010 Agnès Salle de bains

En matière d’éducation il y a la théorie: ce qu’on aimerait faire, ce qu’on a lu et qui nous a paru des pistes de réflexion à tester, … et la réalité! En effet, certaines situations paraissent simples tant qu’on ne les a pas vécues et en pratique c’est autre chose, notamment en ce qui concerne le change.

J’avais été inspirée à la lecture de divers articles sur l’hygiène naturelle infantile, trouvant tout d’un coup évident le fait que les enfants communiquent leur besoin d’élimination: qui ne s’est jamais dit ouh là, il/elle nous remplit sa couche là! à la vue d’un bébé tout rouge à l’air concentré?
Eh bien le notre n’a pas été livré avec l’option je préviens avant de faire caca (et encore moins pipi). Rajoutez à cela le fait que ses selles sont liquides (désolée pour les détails peu poétiques) et qu’elles sortent souvent pendant une tétée, et impossible d’installer monsieur au dessus des toilettes! On va donc attendre un peu avant de commencer finalement…
Sur les conseils de ma cousine Manu j’essaie dans un premier temps de lui proposer de faire pipi dans l’évier à l’occasion d’un changement de couche. Bon, il faut que les conditions soient propices: au calme, pas de lessives de retard au cas où, … càd pas tous les jours, mais pour l’instant ça a marché une fois… Enfin honnêtement il l’a pas fait exprès mais bon c’est un début!

Concernant les couches lavables, il est clairement appréciable de ne pas avoir à se préoccuper d’acheter des paquets de couches, encombrants et chers, ni de vider les poubelles tous les 4 matins, et elles sont tout aussi simples d’utilisation et fiables que les jetables.
Par contre, on a attendu 1 semaine au sortir de la maternité pour s’y mettre, et fait une pause d’une grosse semaine vers 2 mois pour cause de surmenage de la machine à laver… Eh oui, il faut bien avouer que ça demande un peu d’organisation, et je comprends que les mamans qui travaillent ne se sentent pas pour une conversion aux lavables.

ImseVimse

"Tout En Un" Imse Vimse®: pratique, fiable, et même jolie! Je n'en dirai pas autant des Lutibalade Bébés Lutins® que je n'arrive pas à ajuster aux cuisses pourtant dodues de mon lutin...

Et enfin les couches jetables écologiques: la marque Wiona® est la plus respectueuse de l’environnement puisqu’elle produit des couches constituées à 100% de matériaux naturels et biodégradables, mais chez Oko Moltex®, où elles sont fabriquées avec 50% de matières premières renouvelables, elles sont moins chères. Difficile d’être bio jusqu’au bout…

déchetslavable

One response to “En pratique”

  • Natur-Elle dit :

    Ici aussi nous avons sauté le pas des couches lavables depuis la naissance de notre fils en 2007 et sa soeur ayant rejoint la famille nous ne nous en sommes pas lassé, effectivement cela demande une bonne organisation dans les tournées de machine à laver et surtout de faire le bon choix dans les modèles de couches mais c’est tellement agréable devoir nos enfants dans de jolies couches et surtout ne pas souffrir d’érythème…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/