C’est du propre

15 août 2009 Agnès Armoire à pharmacieSalle de bains

Quand on est en vadrouille, j’aime avoir sur moi un plan B en cas d’absence de savon dans le distributeur des toilettes publiques par exemple… Et dans le domaine des gels nettoyants sans rinçage pour les mains, la composition est rarement écologique.
Il existe une alternative bio: une mousse antibactérienne produite par Bentley Organic® (marque anglaise) mais je ne la trouve que sur internet (sur Monde Bio très exactement). D’où l’idée, une fois de plus, d’en venir au fait maison.

L’ingrédient principal, pour obtenir une activité antiseptique, c’est l’alcool, en concentration au moins égale à 60% en volume (dans le produit final). Mais il possède deux inconvénients: 1) il déssèche la peau, 2) son aspect liquide.
Ce qui m’amène à présenter le 2e élément de la formule: le glycérolé d’amidon. C’est une préparation officinale aux vertus hydratantes et apaisantes, utilisée pour le soin des peaux sèches atopiques et des peaux prurigineuses. Sa texture gel va permettre d’épaissir un peu la solution.
Et enfin les huiles essentielles, dont la majorité présente des propriétés antiseptiques, apportent en plus une petite note parfumée. Les plus puissantes sont celles contenant des phénols (eugénol, thymol, carvacrol), comme les huiles essentielles de girofle, de thym à thymol, et d’origan, mais attention elles peuvent être irritantes pour la peau. Les huiles essentielles anti-infectieuses bien tolérées sont celles à monoterpénols (linalol, géraniol, menthol), comme les huiles essentielles de lavande, géranium, ou menthe poivrée*.
* huile essentielle à ne pas utiliser chez la femme enceinte. Je dirai même plus: ne pas ajouter d’huiles essentielles en cas d’utilisation sur des petites mimines (moins de 3 ans).

Donc pour commencer, il faut préparer du glycérolé d’amidon. La formule est la suivante:

– amidon: 6,6g
– eau distillée: 6,6g
– glycérine: 86,8g

Délayer l’amidon dans l’eau distillée. Ajouter la glycérine. Chauffer doucement en remuant continuellement jusqu’à ce que la masse commence à prendre une consistance épaisse.

Les dosages sont tout sauf pratiques? Pas de panique, je vais modifier ça tout de suite:
– amidon (de la fécule de mais fait tout à fait l’affaire): 2 cc rases
– eau: 1 cc
– glycérine: 4 cs + 2 cc.
De toute façon, même avec une balance de précision, c’est vite fait d’obtenir un gel compact (trop chauffé) ou liquide (pas assez). Donc c’est au feeling, en sachant qu’en refroidissant, le mélange se solidifiera un peu plus.

amidonglycerole

Ensuite c’est simple, je mesure:
– 2 cs de glycérolé d’amidon,
– 4 cs d’alcool,
– 60 gttes d’huiles essentielles (24 de Lavandula angustifolia, 18 de Citrus sinensis, 12 d’Origanum compactum, et 6 de Mentha piperita).
J’agite le tout énergiquement, et le verse dans un ancien petit flacon d’alcool en plastique mais pour une fois bien pratique (léger à transporter).

gelmains

Sûr ce, bonnes vacances à ceux qui ont la chance de partir comme c’est mon cas, et rendez-vous dans une quinzaine de jours!

anti-infectieuxcosmétique maisonsoins d'hygiène

5 Responses to “C’est du propre”

  • npinel dit :

    Merci beaucoup pour cette recette !
    Par contre, je n’ai pas de glycérine… Est-ce vraiment important d’en acheter ? Puis-je le remplacer par un peu de gel de mon aloe vera ?

  • Agnès dit :

    Je pense que oui. Les 2 points à tester sont:
    – suivant sa consistance, l’amidon n’est pas forcément nécessaire;
    – les huiles essentielles ne font pas toujours bon ménage avec certains ingrédients.
    Tiens moi au courant!

  • Agnès dit :

    article mis à jour le 19/03/12

  • Yosr Elbehi dit :

    est ce que cette recette se conserve longtemps?si non qu’est ce qu’on doit lui ajouter d’additifs pour se conserver

  • Agnès dit :

    Oui, l’alcool est en concentration suffisante pour jouer un rôle de conservateur. De plus il y a les huiles essentielles et le tout est en flacon avec capsule de délivrance qui permet de ne pas contaminer le produit.
    Il faut bien sûr travailler avec du matériel propre et désinfecté à l’alcool.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/