Bons plans pour p’tits bouts d’chou

31 août 2009 Agnès Penderie

Bon, j’espère que bébé va rester bien au chaud jusqu’en novembre, mais attendre le dernier moment pour préparer sa chambre ne me semble pas une bonne option.

Pas de précipitation, commençons par évaluer les besoins réels d’un nourrisson: pas autant que ce qu’on nous laisse croire. Parmi les différentes listes qu’on peut trouver sur ces « objets à avoir », j’ai retenu les essentiels (et appris par la même occasion tout un nouveau vocabulaire):
– un couffin ou un « lit-parapluie » (comprendre qui se plie pour pouvoir emporter en déplacement), avec alèses et draps housses aux bonnes dimensions;
– un transat;
– une commode;
– un matelas de table à langer, à poser sur la commode;
– des couches lavables, accompagnées de leurs accessoires: feuilles protège-couches, seau muni d’un couvercle et filet à placer dedans en attendant la lessive;
– des couches jetables (plus pratiques quand on n’est pas chez soi);
– des lingettes lavables;
– du liniment oléocalcaire pour le change;
– des vêtements: brassières, bodies, pyjamas, chaussettes, bonnet, gilets, « turbulette » (traduction: sac de couchage avec des trous pour les bras) ou « wrapper » (càd couverture d’emmaillotage);
– une bassine et un thermomètre pour le bain;
– une écharpe de portage;
– un « cosi » (siège auto), si on circule en voiture;
– des biberons (ainsi que tétines de rechange et goupillon pour le lavage), qui peuvent servir même en cas d’allaitement;
tire-lait en cas d’allaitement, et lait infantile 1er âge dans le cas contraire;

matosBB

Mauvaise nouvelle pour le budget? Pas forcément… Les mots d’ordre: récup’ et occasion!
Quand on a la chance d’avoir une famille nombreuse (et de ne pas être la 1ère à faire un enfant), facile de se procurer quasiment tout le nécessaire pour équiper bébé! Avec tout ce que m’a refilé ma cousine, le trousseau est presque complet! Et pour couronner le tout, mon frère, en plus d’un frigo, avait aussi une commode à me donner à l’issue de son déménagement.
Quand ce n’est pas le cas, on trouve une foule de choses pour pas cher dans les dépôts-ventes, les vide-greniers, et certains sites spécialisés. Quelques adresses:
– à Amiens: La Vie Du Bébé, 17 rue de Beauvais;
– à Bordeaux: Bambin Malin, centre commercial Palmer (Cenon, tram A);
– dans 18 grandes villes: Bébé Futé;
– sur le site Freecycle.

Et quand on a épuisé les circuits « produits de seconde vie », autant faire des achats intelligents: objets 2 en 1 (voire plus!), textiles bio, produits éco conçus, …
Par exemple, pour la question du transat: il faut bien poser bébé de temps à autre, mais c’est un objet qui ne va pas servir longtemps (de 1 mois à une dizaine de kilos). J’ai donc misé sur un «4 en 1». Il s’agit en fait d’un coussin évolutif (qui s’apparente plus au gadget si on dispose déjà d’un polochon ou de nombreux coussins dans la maison, mais ce n’était pas mon cas), de la marque Naturna®, qui sert successivement de: coussin de maternité (pour soutenir le ventre quand on s’allonge sur le côté), coussin d’allaitement, puis pouf pour bébé (une fois recouvert d’une housse comportant un harnais de sécurité). Il pourra ensuite servir de siège d’appoint dans la chambre du gamin… Le tout en fibre de soja, certifié bio et commerce équitable.
Dans le domaine, voici quelques boutiques et sites de confiance:
– à Amiens: P’tite Nature, 7 rue des Lombards;
– à Bordeaux: Maman Bio, 42 cours de Verdun;
– sur le net: Natiloo, Brindilles, Bébé au naturel.

bébématériel de puériculturerecyclagevêtements

3 Responses to “Bons plans pour p’tits bouts d’chou”

  • Manu dit :

    super, je confirme que ta liste est très très bien faite, et (chose rare) tu évites les inutiles surconsommés ! bravo ! je valide en tant que maman-écolo !
    Manu la cousine (pas celle du trousseau… je l’ai passé à un -euh 2- bébés à venir !)

  • A-So dit :

    Et puis, il faut aussi en cas d’allaitement :
    -conseille de ma sage femme quand je manquais d’idée : Des pots de yogourt refermables pour y stocker le lait tiré au frigo ou au congélo en cas de maladie (fièvre) ou d’absence (rdv ou envie de fuite hors de la maison ou une envie de partage entre bébé et papa). Beaucoup, beaucoup moins cher que les sachets et autres petits pots prévus à cet effet.
    -conseil d’une copine que j’aurai prendre plus au sérieux : Et 2 sacs de petits pois surgelés à avoir dés le retour de la mater, prêts à utiliser pendant les « schkregieugnieu » de montées de lait (Beaucoup moins cher que les « cold pack » vendus en pharmacie et surtout beaucoup plus adaptable à la forme du sein). Mon conseil à moi : faire une tite poche en tissu pour y glisser les sacs (c’est mieux pour la peau).

    Sinon, des conseils bébé bio… on en veut tjrs plus. Je me suis rendue compte que même les personnes qui se foutent pas mal de l’écologie, y deviennent très attentives dés qu’elles deviennent parents!

  • Agnès dit :

    Petite précision: j’ai appris dans le magasin « Le paradis des petits » (ancien Bébé Futé) de Pontault-Combault que toutes les enseignes de cette chaîne étaient redevenues indépendantes suite à une affaire d’escroquerie suivie d’un dépôt de bilan de Bébé Futé.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/