C'est la monnaie qui dirige le monde

6 juillet 2009 Agnès Bureau

Alors voilà: pour rester polie, j’aime pas trop qu’on me prenne pour une buse, et les banques sont plutôt maîtresses en la matière. Après le Crédit Commercial de France (aujourd’hui HSBC) qui me propose une offre spéciale étudiants (à l’époque je l’étais encore): des frais de gestion de compte à 7€ au lieu de 6! (alors que j’en payais 0 jusqu’à cette proposition), voici que la Banque Populaire du Sud-Ouest s’y met! Ni vu ni connu, des p’tits frais de tenue de compte, toute façon qui vérifie ses comptes? Moi, et plutôt 2 fois qu’une. Non seulement je comprends pas bien que ça leur coûte de l’argent de gérer mon compte en 2009 alors que ce n’était pas le cas depuis 2005 (ne serait-ce pas la crise qui leur coûte de l’argent, qu’ils essaieraient de récupérer sur le dos de leurs clients? Pourquoi j’ai l’impression que c’est toujours les mêmes qui trinquent?), mais encore en plus sans me prévenir, ça passe pas!

Bon, lors du premier changement d’établissement j’avais eu du mal à me décider. Objectif: trouver une banque qui soit dans l’esprit de mon mode de consommation, éthique quoi. Seulement en 2005 c’était le début de l’information du grand public sur le sujet, et les banques permettant qu’on choisisse où va son argent et investissant dans des placements en fonction de critères écologiques et sociaux, de préférence au niveau local, ne couraient pas les rues. J’avais seulement entendu parler de la Nef, mais l’absence d’agences physiques me déroute. J’avais fini par opter pour la Banque Populaire car c’est celle dont j’avais la meilleure image sur ces critères, elle proposait déjà l’achat de parts qui servent à la vie économique régionale, et a rapidement sorti le CODEVair, placement permettant de financer des projets écologiques. Et j’étais tout à fait satisfaite de cette coopération jusqu’à ce que je déménage. À distance ils se sont vraiment révélés mauvais, et si ils me disent qu’en plus ça leur coûte, je vais leur enlever une épine du pied: je me casse!

Cette fois, l’opération a été plus aisée: le thème des placements éthiques et solidaires est connu de bon nombre, et le site du label finansol propose un annuaire des placements solidaires, qui renseigne donc sur l’état d’esprit des organismes qui y figurent. Bien sûr, dans un premier temps, c’est mon compte courant que je souhaite changer de domicile, mais si tout se passe bien, je connais des petits sous de côté à La Poste (dont j’ai aussi 1001 raisons de me plaindre) qui effectueront le même trajet…

finansol

Conclusion de mes petites recherches, le Crédit Coopératif apparaît à plusieurs reprises dans cet annuaire, et j’ai déjà vu des chèques de cette banque circuler sans problèmes (à l’époque où je travaillais -en pharmacie-), donc je ne m’engage pas dans l’inconnu.

banque

One response to “C'est la monnaie qui dirige le monde”

  • A-So dit :

    Belle tentative… tu nous raconteras dans un an si les banquiers de cette banque ont reçu une formation « éthique », qui sait?!!!

    mais le pire avec ta précedante banque, c’est qu’en te cassant, tu vas encore devoire payer… bande de schrkingningnin


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/