Petits plans pour gros bidons

23 juin 2009 Agnès Penderie

Il s’avère qu’on passe vite du stade « ventre peu saillant » à « je ne rentre plus dans aucun pantalon ». Sauf que se racheter une garde-robe pour quelques mois, ça vaut pas trop le coup…

grosbidon

1ER BON PLAN

Petite visite chez la couturière (il faut vraiment que je prenne des cours de couture…), afin qu’elle adapte l’élastique de la ceinture de quelques unes de mes jupes. Je découvre qu’il existe des élastiques à boutons! Bien pratique pour suivre l’évolution du bedon, même après la naissance.

2E BON PLAN

Avoir une soeur, cousine, ou amie qui justement aimerait bien se débarasser de ses anciennes fringues de femme enceinte. Soit, ça peut poser des problèmes de taille quand on n’est pas faite sur le même modèle, mais il y aura toujours quelques basiques à récupérer (tuniques évasées notamment).

3E BON PLAN

Les vêtements d’occasion: encore faut-il dégoter un dépôt-vente pas loin de chez soi. Lors de mon dernier passage à Bordeaux, une copine m’a montré Bambin Malin au centre commercial Palmer (Cenon, tram A), mais il y en a sûrement d’autres. À Amiens je n’ai rien vu de tel.
Il va falloir attendre une réderie (braderie en picard) pour chiner ce genre d’habits, souvent en bon état puisque peu portés.

4E BON PLAN

Acheter du 2 en 1. Je m’explique: question soutiens-gorge et hauts, je choisis des modèles allaitement, ce qui permet de continuer à les utiliser après l’accouchement. Pour les pantalons « Obélix », rien n’empêche de les reporter par la suite, élastique retroussé façon taille basse.
Quelques adresses de marques bio/éthiques: Jolilola (lingerie évolutive, poncho en polaire soldé qui s’avère finalement utile au mois de juin!), Natiloo (Frugi®, Glamourmom®, …), Bébé au naturel, … J’ai même trouvé des sous-vêtements et des pantalons en coton bio chez H&M® (bon, par contre ça m’étonnerait que ce soit du commerce équitable vu le prix, mais n’en demandons pas trop d’un coup)! Chez Somewhere® également, il y a une collection bio (pas spécifique grossesse, mais en prenant un peu plus large que d’habitude ça fait très bien l’affaire et c’est pas trop cher…).

grossesserecyclagevêtements

2 Responses to “Petits plans pour gros bidons”

  • A-So dit :

    J’ai fait comme toi pour le soutien gorge. Je suis allée directement acheter ceux d’allaitement (qui ne sont pas donnés) et après plusieurs mois, je me dis que ce n’était peut-être pas une affaire si rentable car j’ai essayé d’anticiper la taille du bonnet et du tour de buste. Il s’avère que bébé a rapidement eu la tête en bas en poussant avec ses peids ou maintenant ses fesses sur mes côtes et mon estomac. De ce fait, j’étouffais un peu dans mes soutifs d’allaitement et en ai acheté des pas chers « normaux » en plus grande taille… quand bébé aura quitté son nid (et mes côtes), le pourrai ressortir ses achats!

    Sinon, d’un point de vue mode, nous avons beaucoup de chance car le principe de la tunique se trouve dans tous les rayons. Autre petite chose à anticiper : les tuniques et top à boutons (pour l’allaitement)…. je me rend compte qu’il m’en manque!

  • Agnès dit :

    Effectivement, difficile de prédire l’évolution de la poitrine. En demandant des infos à plusieurs personnes, j’ai conclu qu’il fallait compter prendre 2 tailles de tour de buste et 2 à 3 tailles de bonnet en +. On verra bien si ça correspond, de toute façon, l’évolution se fera en sens inverse après l’accouchement +/- qq mois d’allaitement, donc ils resserviront forcément. Il existe des marques évolutives, çàd qui s’adaptent à l’évolution de la poitrine (souvent des modèles brassière): Miss Lalie (seule marque plutôt jolie mais il faut tailler grand dès le départ…), Carriwell, Emma Jane.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/