Le bonheur se trouve parfois près de chez soi

25 janvier 2009 Agnès Sorties

L’autre week-end, nous avons fait un pas de plus pour notre intégration: plutôt que de fuir tous les vendredi soir et pour les fêtes dans des contrées connues mais lointaines, nous avons testé un dimanche à Amiens.

Que faire? Forts de notre nouveau Guide bleu Picardie, nous apprenons que la ville est le berceau des marionnettes picardes. Nous avons donc été voir un spectacle de la compagnie Chés Cabotans d’Amiens (la seule encore active): Un rêve de Blaise, la nativité à la sauce picarde.

Avant la scéance, une petite exposition retrace l’histoire de cette tradition: Amiens est la capitale de la marionnette à tringle et à fils (en picard « Cabotan ») depuis le XIXe siècle. Les théâtres étaient démontables et itinérants. Le Guignol local s’appelle Lafleur, et parle picard

… et on a quasiment tout compris, à notre grande surprise! Il faut dire que les autres personnages parlent français, et l’histoire de la nativité, on connaît, ça aide. Quoique j’ai remarqué quelques libertés par rapport au scénario original: ce serait grâce au célèbre coup de pied de Lafleur qu’Hérode n’aurait pas pu retrouver l’enfant Jésus pour le tuer.

Kung fu à la mode picarde

Kung fu à la mode picarde


loisirs

One response to “Le bonheur se trouve parfois près de chez soi”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/