Bonnes résolutions

5 janvier 2009 Agnès CuisineJardin

Je n’ai pas pour habitude de prendre des bonnes résolutions au 1er de l’An, estimant que des efforts continus sur l’année valent mieux qu’un beau discours oublié un mois plus tard… mais cette année je vois des choses à améliorer, donc voici le programme de 2009:

1) Maintenant qu’on a un jardin et qu’on est revenu de vacances, on va pouvoir se mettre à faire du compost.

Le principe est élémentaire: plutôt que de jeter nos déchets biodégradables à la poubelle, on va en faire un tas au fond du jardin, qui va se décomposer en sels minéraux et humus, éléments qui pourront alors à nouveau entrer dans le cycle de la matière en étant réutilisés par les plantes (à utiliser comme engrais).
En pratique, il faut mélanger déchets « verts » (proportion 1/3) et déchets « bruns » (proportion 2/3) fragmentés en tas sur un socle de branchages ou dans un composteur, et veiller à la bonne aération et humidification du tout.

Les déchets « verts », riches en azote, sont:
– épluchures et restes de fruits et légumes,
– herbes,
– marc de café.
Les déchets « bruns », riches en carbone, sont:
– branches et feuilles mortes,
– papier et carton sans colle ni encre,
– sachets de thé.
Déchets non compostables: produits animaux, noix, huiles, écorces d’agrumes, feuilles de rhubarbe, plantes malades.

Répondant au petit nom de "Poubelle n°3", elle demande juste un peu d'attention: si on pense à autre chose quand on tient Mrs Green ou Mr Brown dans les mains, 1 chance sur 3 pour qu'il atterrisse dans "Recyclage" ou "Skireste"!

Répondant au petit nom de "Poubelle n°3", elle demande juste un peu d'attention: si on pense à autre chose quand on tient Mrs Green ou Mr Brown dans les mains, 1 chance sur 3 pour qu'il atterrisse dans "Recyclage" ou "Squireste"!

Emplacement tout trouvé (sous la neige se cache un tas de résidus de jardinage)... Peut-être pas la saison idéale pour expérimenter la décomposition?

Emplacement tout trouvé (sous la neige se cache un tas de résidus de jardinage)... Peut-être pas la saison idéale pour expérimenter la décomposition organique?

2) Rien à voir avec l’écologie mais après les perturbations du déménagement, il est temps de se remettre au sport: j’essaierai bien le yoga, histoire d’allier détente du corps et de l’esprit.

3) Comme j’ai trouvé du boulot (Youpi!), j’ai prévu de réviser mes doses max et autres  interactions ces 2 prochaines semaines, ce qui fait que je vous donne rendez-vous, amis lecteurs, le 21 janvier pour le prochain article.

déchetsengrais


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/