Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?

11 décembre 2008 Agnès Bases

Sur l’état des lieux de sortie des anciens locataires figure la mention « sous réserve » en face de thermostat. En effet, on a vite constaté qu’il ne faisait pas 19°C le jour, et encore moins 16°C la nuit. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire vu la température extérieure, il avait tendance à faire plus.

Le propriétaire, persuadé qu’on n’avait pas compris toutes les subtilités de son thermostat programmable un rien compliqué, est venu nous expliquer son fonctionnement et comment la maison garde admirablement bien la chaleur. Bien sûr, n’y connaissant rien, sa démonstration et son discours avaient l’air de se tenir. Merci. Désolée de vous avoir fait déplacer pour rien. Au revoir.

Je suis peut être nulle en thermodynamique, mais de là à ce que la température ne baisse pas, même quand il gèle dehors et qu’on sent les courants d’air devant les portes, les fenêtres, et les bouches d’aération, c’est louche (thermostat baissé à 15°C, juste pour voir….). À moins que ce ne soit pas la température ambiante qui s’affiche là?

Donc début décembre, je jette un coup d’oeil au compteur de gaz, et waou, notre consommation est presque 3 fois supérieure à celle que l’on avait à Bordeaux! Je veux bien que le climat soit plus rude, et la superficie plus grande, mais ça fait beaucoup là.

Cette fois c’est le gars qui a installé la chaudière qui se déplace, pour l’entendre dire: « ah oui, ça fait plus de 2 ans qu’il ne marche pas ce thermostat! Je vous le remplace par quel modèle? » Un simple bouton à tourner svp!

thermostat

Ma bille devant la facture GDF... et celle de la planète par la même occasion.

économies d'énergiegaz


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/