Mon cadeau à la planète

25 décembre 2008 Agnès Sorties

C’est la 3e année maintenant que je fais un don à Action Carbone pour compenser nos émissions de CO2 générées par nos déplacements en avion. Parce que c’est effectivement un mode de transport qui contribue au réchauffement climatique mais qu’il est contrariant de se priver de découvrir les beautés de la planète et de rencontrer d’autres cultures, et qu’on n’a pas l’intention non plus de voyager toute notre vie: juste profiter de gagner sa vie et de ne pas encore avoir d’enfants.

Le principe est de payer une somme, fonction du nombre de kg de CO2 émis, permettant de financer des projets ayant pour objectif la séquestration d’une quantité équivalente de gaz  (reforestation, fabrication de cuiseurs solaires, construction de réservoirs à biogaz, production de compost, …).

La quantité de CO2 émise est calculée à partir de la distance parcourue en avion, mais on peut également chercher à évaluer l’impact de nos trajets en voiture ou de nos consommations d’électricité, gaz, …
Voici ce que j’ai donné (pour 2 personnes) pour nos déplacements aériens:
– en 2006 (Paris-Mexico A/R): 121,54€
– en 2007 (Paris-Marrakech A/R): 31,56€
– en 2008 (Paris-Papeete-Auckland-Paris): 349,70€.

Il existe différents organismes qui proposent ce service mais certains manquent de sérieux c’est pourquoi je fais confiance à Action Carbone, qui est soutenu par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).
En conclusion, je dirai que ce n’est pas une véritable solution puisqu’on achète un permis de polluer en quelque sorte, et mieux vaut changer ses habitudes en partant moins loin (pas de projets de voyage en 2009, on va visiter notre nouvelle région), mais ça permet de réduire un peu les conséquences néfastes sur l’environnement de nos activités polluantes.

avion

aviontransportsvacances

2 Responses to “Mon cadeau à la planète”

  • Ok je connaissais le principe en fait… mais je n’ai jamais versé… C’est vrai que quand on lit le livre de Nicolino sur l’écologie (qui a tué l’écologie) on ne sait plus trop à quel saint, organisme se vouer… Et WWF n’est d’après lui pas au top de la liste !

  • Agnès dit :

    Je n’ai pas lu le livre, faudra que je regarde s’ils l’ont à la bibliothèque. Mais s’il accuse les défenseurs de l’environnement les plus connus (je vois Greenpeace en couverture, je serais quand même étonnée d’apprendre que ce ne sont pas des « vrais »), en cite-t-il des plus dignes de confiance?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/