Un boulot à tout prix?

17 novembre 2008 Agnès Sorties

C’est en distribuant mon CV dans les pharmacies Amiénoises que j’ai appris qu’un poste est à pourvoir au fin fond de la campagne picarde. Je ne connais pas le bled, et mappy m’indique 3/4h de route, ce qui dépasse mon périmètre de recherche de 30min, mais n’ayant guère d’autres alternatives, je me présente pour un entretien d’embauche.

Conclusion:
+: pour une fois je n’ai pas beaucoup de concurrents, la titulaire semble avoir une éthique professionnelle qui manque à bon nombre de la profession, l’équipe a l’air sympa, oui MAIS…
-: j’ai mis, à l’aller comme au retour, pas loin de 55min à faire le trajet!

Dur dilemne… Car oui, c’est faisable, mais non seulement on perd un temps et un pognon fou, mais en plus c’est dangereux (majoritairement des départementales) et ça pollue. Je n’ose avancer ce dernier argument que du bout des lèvres, car il est plutôt mal vu de faire la difficile quand on ne trouve pas de travail. Alors quoi, on devrait se contenter d’avoir des idéaux sans les mettre en pratique? Se prétendre écolo et faire pas loin de 2h de route par jour: désolée, mais c’est pas cohérent pour moi!

La morale de l’histoire, c’est que l’écologie est un problème de « riches », car touchant le chômage, je peux me permettre le luxe de dire non, mais qu’en est-il de ceux pour qui ce n’est pas le cas?

transportstravailvoiture


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/