Faisons bonne mine

27 novembre 2008 Agnès Salle de bains

Suite à notre changement de domicile, j’ai perdu quelques habitudes et ça fait un petit moment que je tourne sur le lait corporel au calendula de Weleda® (très bon produit quoi qu’un peu léger pour l’hiver) en guise de crème pour le visage. Mais n’appréciant guère l’opportunisme commercial de cette marque qui se met à sortir une floppée de cosmétiques superflus et à snober les petits distributeurs au seul prétexte que le marché est en pleine expansion, je me suis mise à concocter mes propres préparations maison.

Partant de l’antique recette du cérat de Galien:

– cire blanche: 130g
– huile d’amande douce: 535g
– eau de rose: 330g
– borate de sodium: 5g

Faire liquéfier la cire dans l’huile à la chaleur du bain-marie. Dissoudre le borate de sodium dans l’eau de rose. Remuer continuellement le mélange cire/huile. Lorsqu’il est presque froid, incorporer l’eau de rose par petites quantités et en agitant continuellement.

J’ai adapté les quantités pour un pot de 50ml et les mesures aux moyens du bord, considéré que le borate de sodium (ou borax, conservateur antimicrobien -et émulsifiant- mais toxique) n’était pas indispensable (sachant que je garde mes crèmes environ 2 semaines et au frigo), et rajouté quelques gouttes d’huile essentielle. Le résultat est le suivant:
– cire: 1 cc
– huile: 2 cs
– eau: 1 cs
– huile essentielle: 15 gouttes.

A partir de là, on peut choisir la composition en fonction des vertus qu’on veut donner à la crème:

  1. La cire d’abeille est un émulsifiant naturel (elle permet de mélanger l’eau et l’huile). Il en existe deux qualités: la naturelle, jaune, et la traitée, blanche. J’utilise la première, sous forme de pain que j’ai fait fondre dans un bocal en verre au bain-marie, et que je dois rechauffer à chaque fois afin de pouvoir y prélever une cuillère. Pas très pratique… Mais je n’avais rien trouvé d’autre à l’époque ou j’en cherchais. Depuis j’en ai vu en pastilles (à Biocoop). Elle est également un agent de texture (épaississant), et son effet filmogène protège la peau de la déshydratation.
  2. Pour la phase huileuse, je mélange huile d’amande douce (pour tous types de peaux) et huile d’olive (pour peaux matures et peaux sensibles).
  3. Comme phase aqueuse, on peut prendre une eau florale ou une tisane de plantes. J’ai choisi l’eau de rose, qui « préserve la jeunesse de la peau » et sent trop bon.
  4. Les huiles essentielles, en plus de parfumer, apportent souvent des propriétés intéressantes. Celle de lavande (Lavandula angustifolia), par exemple, est (entre autres) anti-infectieuse et régénérante cutanée.

Et mes 10 doigts, j’en fais quoi? Et bien après avoir survécu à l’épreuve de la cire d’abeille (ça colle partout, bonjour la vaisselle après!), c’est plutôt simple: on mélange donc les huiles ensemble dans une cupule (ou tout récipient léger et conducteur de la chaleur), on y ajoute la cuillère tant attendue de cire, puis il faut chauffer au bain-marie pour qu’elle se liquéfie. A partir de là, il ne faut plus arrêter de remuer. On sort du feu, on laisse un peu refroidir, on met les gouttes d’huile essentielle, et quand on sent avec le pilon (ou la cuillère en bois, à défaut) que la mixture commence à se solidifier, il faut verser l’eau petit à petit. Ne reste plus qu’à mettre en pot (pensez à l’ébouillanter comme un pot de confiture, ou le passer à l’alcool, pour éviter une contamination microbienne).

crème visage nourrissante

cosmétique maisonsoins du visage

3 Responses to “Faisons bonne mine”

  • A-So dit :

    Il y a quelques semaines, mon âme d’enfant est ressortie sous forme……..d’acné. Pas de chance! J’ai cherché un moyen plutôt bio pour récupérer ma peau d’adulte (j’étais même prête à troquer une ‘tite ride contre contre cette vague pustuleuse) et j’ai lu qu l’eau de rose sera une bonne chose.
    Mais pas moyen d’en trouver!!!! As tu des adresses sur le net où en commander, une marque, une magasin….
    Parce que du coup, je pollue mon corps avec du détergent pour ado.

  • Agnès dit :

    Ouep, alors l’eau de rose se trouve en théorie en pharmacie, mais méfie-toi, c’est souvent une eau aromatisée, rien à voir avec l’eau issue de la distillation des pétales de rose. C’est pourquoi il vaut mieux rechercher dans les magasins bio. Sur le net, tu as le site de Melvita (http://www.melvita.com/fr/melvita-gammes-fiche.cfm?idArticle=02644&id=1_10_0|2_1020_10|3_102010_1020) qui en vend. C’est une bonne marque, et même pas besoin de troquer tes petites rides, ça prévient également leur apparition!

  • Agnès dit :

    article mis à jour le 12/03/12


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/